Last post

dimanche 8 juillet 2012

Christophe Marmorat un serial twitteur qui tweet en musique !

J'ai rencontré  @cmarmorat sur FB et depuis je le suis volontiers sur twitter, un jour je lirai un de tes ouvages ^^ oui!


Qui étais tu avant les réseaux sociaux ? Et depuis les RS ?

Je dois beaucoup aux réseaux sociaux, spécialement à Facebook. Grâce à ce réseau, je peux promouvoir mon travail d’écriture musicale associée à une démarche d’ancrage (pour en savoir plus : www.christophemarmorat.com )  Auto-éditant mes livres, je considère Facebook comme un atelier-boutique virtuel, où je suis en contact direct avec des lecteurs du monde entier. Grâce à ce réseau, une de mes nouvelles a été étudiée par l’université finlandaise de Jyväskylä. J’ai été invité à présenter mon travail au lycée franco-hellénique d’Athènes, dans une école de langues à Madrid, en Angleterre et en Belgique.  Lorsque j’envoie mes livres en français à des lecteurs d’Australie, d’Argentine, de Pologne ou des USA, et au total vers une vingtaine de pays, je me dis que la francophonie existe toujours !
J’associe Facebook vraiment au fait d’entretenir et de développer un réseau social international, alors que je considère Twitter comme un fil d’actualité, permettant de réagir à chaud et beaucoup plus politique que Facebook. Ils sont donc complémentaires.

En quelques mots, la première année sur Twitter c'est comment ?

Au départ je ne comprenais rien à Twitter et surtout je ne voyais pas la valeur ajoutée par rapport à Facebook. J’ai mis beaucoup de temps à m’y faire et je dois dire que le temps de campagne électorale que nous avons vécu sur 2011-12 m’a donné envie de me lancer et d’apprivoiser ce réseau.

En 140 caractères tu me dis comment un écrivain perçoit twitter ?

Twitter, c’est une agora moderne qui développe la prise de parole dans un format minimaliste obligeant au juste mot. En tant qu’écrivain, je perçois ces 140 caractères autant comme une contrainte ludique, que comme un gage de sens et d’efficacité dans la communication. Avec l’écriture musicale, je vise à l’économie des mots et, par ailleurs, mon passé d’étudiant en droit a laissé des traces quant à l’importance du juste mot. 349 caractères pour vous dire que j’apprécie le format twitter 

As-tu quatre followers à nous conseiller ?

@JacquesMercier : Ecrivain et journaliste belge, c’est mon parrain littéraire sur les réseaux sociaux.
@christopheconte : Le Serial Killer des mots qui dézingue plus vite que son ombre chaque semaine dans les Inrocks…Un pur régal…Je me souviens notamment de ces papiers sur Nadine Morano, Eric Raoult et Copé.
@Freddeghelt : La romancière et journaliste Frédérique Deghelt dont j’apprécie l’humour, le sens du bon mot.
@Finizo (Kimo) : Qui se présente comme Ancien team #FH2012 - Hollandiste toujours !

Cet été c’est avec ou sans twitter ?

Sauf les quelques heures où je dors, c’est avec twitter….été comme hiver !

Et si tes DM devenaient visibles ?

Euh…mes DM...koica ? Après une rapide recherche sur www.twoutils.com,  j’apprends qu’il s’agit de mes Direct Message autrement dit les messages privés. Malheureusement mes DM n’ont rien de très privés et pourraient donc devenir visibles !

Fomo ou pas ? (fomo = fear of missing out)

Je tape Fomo sur Google et…c’est Madame Figaro qui m’explique…J’adore !!!!! J’ai beau être addict aux réseaux sociaux, je reste très indépendant et ne me laisse pas facilement dicter ma conduite…donc non je ne me sens pas Fomo.

0 commentaires:

Publier un commentaire