Last post

lundi 5 novembre 2012

Pierre Denier un serial twitter qui t'aide à dépasser tes limites !

@PierreDenier est la personne à suivre pour différentes raisons, mais la première est qu'il te coach et vitamine ta vie professionnelle comme personne ! J'ai proposé un jour à une amie qui avait des doutes sur la rédaction de son CV, de contacter Pierre ... 
J'ai pu constater non seulement une nette amélioration de la rédaction de son CV mais également un regain de confiance en soi et je crois que c'est tout aussi important quand tu es en recherche d'emplois.  


 
 


Qui étais tu avant les RS ? et depuis les RS ?


En voilà une bonne question ! J’étais le même, en moins visible, animant mon blog au jour le jour, travaillant avec beaucoup d’entrain et de passion, mais répondant à nettement moins de sollicitations qu’aujourd’hui. Je suis resté la même personne, juste suivi quotidiennement par l’équivalent d’un gros village, j’essaie de garder ma spontanéité,  mon militantisme de base.
J’ai changé de métier aussi, mais je le dois davantage à la fondation de mon blog et à la création quotidienne de contenus. Depuis ma présence sur les RS, j’ai surtout rencontré des centaines de personnes à travers toute la France !

Qu’est-ce-que les réseaux sociaux t’apportent professionnellement au quotidien ?


Ils m’apportent 50% du lectorat de « Haut les Cœurs !!! », c’est important parce que le taux de renouvellement est essentiel dans ma thématique. Ben oui, ce serait le comble de vouloir fidéliser des personnes que l’on conseille sur un retour rapide à l’emploi, tu ne crois pas ? Mon objectif est clairement de perdre – pour de bonnes raisons, évidemment - tous mes lecteurs dans un délai de 6 mois, ce qui me pousse à renouveler  sans cesse les visiteurs. Voilà mon challenge quotidien, celui que les réseaux sociaux me permettent de réaliser quotidiennement depuis quatre ans maintenant. Ce renouvellement me permet également de recevoir un grand nombre de sollicitations, demandes d’accompagnement, d’analyses de CV, demandes d’interviewes, etc, etc…
Les réseaux sociaux m’aident également à créer une connivence, une proximité grâce aux commentaires ou échanges autour d’une info, d’un billet. Je remarque que cette proximité est importante pour passer à l’étape suivante qui est celle de la rencontre IRL, bien plus riche que la virtuelle !

En quelques mots, la première année sur Twitter c'est comment ?


Bof, difficile, rien, juste ma conviction de pouvoir apporter quelque chose de bienveillant, d’authentique et d’utile. Ma première année pourrait se résumer par : on tient le coup, vaille que vaille ! Aucun relai de qui que ce soit, très peu de lecteurs, aucune mention, aucun merci, aucun bonjour… rien. Je diffusais néanmoins à peu près  de la même façon qu’aujourd’hui aux premiers followers. Sachant exactement à qui je m’adresse et pour qui j’écris, je reste fidèle à ma volonté de toucher le plus grand nombre, toutes les personnes concernées par une question d’emploi ou de carrière. Finalement, savoir à qui l’on souhaite s’adresser est une question essentielle que je recommande de se poser avant d’ouvrir son compte, c’est ce qui contribue à donner du sens et à rendre cohérentes toutes les informations diffusées. C’est aussi ce qui contribue à garder un rythme, une constance, que l’on soit suivi ou pas.

Comment utilises tu twitter pro et perso ?


Twitter est pour moi une activité professionnelle, je préfère rencontrer ou téléphoner pour le côté perso. Ceci dit, bon nombre de mes relations professionnelles se sont transformées en relations amicales grâce à Twitter, aux liens quotidiens, aux rencontres lors de conférences, aux coachings générés.
Ah si, j’utilise Twitter à titre personnel pour rechercher des avis, des commentaires sur deux éléments : les derniers albums de jazz, et la littérature. J’y trouve une mine d’informations, je discute avec des journalistes, des blogueurs littéraires. Côté pro, je suis essentiellement en relation avec les personnes qui me suivent, répondant à leurs nombreuses questions (ah oui, quand on parle de problématique emploi, on ne pose pas une question devant tous sa communauté, on préfère s’adresser en DM à celui qui peut répondre), c’est une des raisons pour lesquelles je passe beaucoup de temps à remonter le fil des messages directs pour adresser une réponse personnalisée.
Twitter me permet de diffuser mes 900 billets auprès de personnes en recherche d’emploi, de relayer les informations que je glane sur mon Reader et de faire suivre quelques coups de gueule (qui généralement n’ont que très très peu d’impact, il faut bien le reconnaître).

Si la fée tweet pouvait exaucer 3 vœux, quels seraient-ils ?


1- Je supporte très mal l’anonymat haineux, celui qui insulte à visage caché. J’aimerais qu’une fée se penche sur cette pratique de plus en plus courante pour  faire respecter quelques règles de conduite en communauté.
2- Ensuite, je suis fasciné par l’ampleur de Twitter mais j’avoue avoir du mal avec ce que j’appelle la « police civile bien pensante de Twitter » qui vous rappelle à l’ordre au moindre faux pas, à la moindre contrariété, faute d’orthographe. Certains se spécialisent dans la leçon, le rappel à l’ordre, le commentaire immédiat et définitif sans lecture du contenu… bref, un genre de dictature insidieuse qui nous montre comment se comporter, comment se servir de Twitter et surtout, que penser. C’est mon côté militant qui s’exprime mais j’y vois là un forme d’agressivité que j’aimerais voir s’estomper, vive la liberté !
3- Mon troisième vœu, serait que Twitter ne se transforme jamais en système prédictif de tendances, parce que les dernières blagues anti-religieuses font frémir d’horreur, alors que Twitter pourrait aussi se transformer en tribune humaniste, loin du cynisme qui parfois ronge nos TL !
Bon, voilà trois voeux exaucés, qui, je l’espère, rendront service à nos enfants ! Mais si tu le permets, mon quatrième vœu serait que tous mes followers, concernés de près ou de loin par la gestion de leur carrière, trouvent le job, l’opportunité de leur rêve, parce que je suis convaincu, qu’elle les attend quelque part et que celle-là aura du sens à leurs yeux !

As-tu quatre followers à nous conseiller ?


Oui, le premier serait @LilianDauzat, consultant en développement d’activité, dont la vison humaniste et contemporaine s’exprime au travers de son blog , je me sens en phase avec ses réflexions et vous encourage à suivre ses billets intelligents et pragmatiques sur le monde de l’entreprise.
Je vous recommande également @LilianMahoukou, parce que je crois que c’est l’une des personnes les plus intelligentes que je connaisse, un blogueur talentueux, chasseur de tendances marque-employeur et médias sociaux.
Je suis avec plaisir @Fadouce dont les points de vue humoristiques, sont pétris de bienveillance et de pertinence, un regard acéré qui ne se prend pas au sérieux profondément utile !
Enfin, je recommande @SylvainePascual et @CaroleBlancot, mes deux marraines de cœur sur Twitter, deux femmes chouettes, mais vraiment chouettes que j’ai la chance de connaître.

Et si tes DM devenaient visibles ?


Ils contiennent essentiellement des tranches de vie, des témoignages de personnes me sollicitant dans leur recherche, leur questionnement, leurs doutes. J’ai beaucoup de reconnaissance et de respect pour toutes ces personnes qui me confient un morceau de leurs préoccupations, de leurs angoisses. Alors si mes DM devenaient visibles, je quitterais immédiatement Twitter !

Fomo ou pas ? (fomo = fear of missing out)


Oui, un peu Fomo sur les bords, mais je me suis rendu compte que faute de connexion internet, on arrive très bien à survivre sans Twitter pendant 4 (ou, j’ai bien dit 4) semaines. Tout cela pour dire que je déteste la déconnection accidentelle mais j’apprécie beaucoup celle que je provoque en partant en vacances, ceci dit, dès que l’occasion se présente (un fastfood avec un accès libre au wifi par exemple), je ne peux m’empêcher de jeter un coup d’œil sur ma TL !

0 commentaires:

Publier un commentaire