Last post

dimanche 21 octobre 2012

Laura Bokobza une serial twitteuse passionnée !

@LBokob est une sérial retwitteuse ! si si je vous jure ;) vous ne la suivez pas encore ? bah vous avez tord ^^ #JDCJDR





Qui étais tu avant les RS ? et depuis les RS ?

Avant les réseaux sociaux, j'étais une célibataire sans enfant vingtenaire puis trentenaire qui bourlinguait (3 ans aux US et 2 ans au UK à la fin des années 90, plus plein de voyages plus "loisirs" dans l'année) et qui ne savait pas comment garder le contact, parce que franchement, qui a le temps d'écrire (j'ai une écriture illisible en plus) et surtout d'aller à la poste acheter les bons timbres ? Bon, heureusement, il y a commencé à avoir l'email (quand je suis arrivée aux US en 1994 aucun de mes amis français ne savait quoi faire de mon adresse mail), mais cela supposait d'avoir un truc à dire de spécifique puisqu'il y avait l'acte de sélectionner le destinataire.
Forcément, j'ai essayé Friendster, mais ça n'a jamais vraiment pris en France.
Et puis il y a eu Facebook.
J'ai rejoint Facebook en 2007 et d'emblée, j'ai vu le potentiel pour retrouver toutes les personnes que j'avais croisées plus ou moins longtemps et dont j'avais envie d'avoir des nouvelles. Je suis restée longtemps à n'utiliser que Facebook parce que vu l'ampleur que ça avait rapidement pris dans ma vie, j'avais peur de "tomber" dans d'autres réseaux sociaux et donc d'y passer plus de temps qu'en IRL. En plus, j'ai vite compris que les frontières pro/perso étaient très floues sur FB (sur LinkedIn, où je suis aussi depuis longtemps, les choses sont plus claires), et comme j'avais à l'époque un boulot assez visible en externe, je me suis mise à lire tous les paramétrages... Ils changent tout le temps en plus !
Je suis venue à Twitter sur le tard du coup. C'est lorsque j'ai commencé mon blog, en avril 2010  que j'ai commencé à voir l'intérêt de Twitter. Ca m'a permis d'arrêter les Vienna et autres aggrégateurs de flux RSS. J'ai ma timeline, je reste informée, connectée, je partage ce que je trouve intéressant, et je fais découvrir mon blog de temps en temps. J'adore.
Mais comme je suis une curieuse, j'ai aussi du coup rejoint progressivement d'autres outils : Foursquare (j'adore attraper des badges, et je trouve que l'appli a plein de potentiel pour les marques) et Pinterest. Et je recommande le meilleur réseau social du monde, Between. Juste pour votre chéri et vous (oui parce que depuis avant les RS, je ne suis plus célibataire. Ni sans enfant. Je suis #DigitalMum et fière de l'être. Bon, je suis presque plus trentenaire non plus...).

Qu’est-ce-que les réseaux sociaux t’apportent professionnellement au quotidien ?


Au quotidien, les réseaux sociaux me permettent 2 choses que ce soit professionnellement ou personnellement : ne pas rater d'infos importantes, et donner les infos que je souhaite voir lire ou diffuser.

En quelques mots, la première année sur Twitter c'est comment ?


La première année sur Twitter, c'était sport ! Il m'a fallu d'abord du temps pour appréhender le réseau : ses codes, ses stars, son langage, etc. Et puis j'ai eu la chance d'engager la conversation avec le fabuleux @mryEmery qui m'a du coup emmené déjeuner. Un réseau social où on peut se retrouver en IRL avec des inconnus au départ, alors que sur FaceBook c'était plutôt des relations devenues numériques avec des gens qu'on connaissait. J'ai trouvé la puissance de ce réseau extraordinaire. Mais c'est pas pour tout le monde. L'immédiateté et l'overload d'infos peuvent être durs à gérer. Il faut suivre avec parcimonie, organiser ses listes, bref, ça demande un minimum d'investissement si on veut en tirer plus que le temps investi.

Comment utilises tu twitter pro et perso ?


Sur Twitter, je suis moi-même, donc a priori c'est plutôt perso. Maintenant, forcément, je l'utilise comme source d'informations pro, mais je diffuse assez peu d'infos concernant mon boulot, seulement quand c'est vraiment important ou vraiment bluffant. Je ne RT pas tous les tweets de ma boîte. Perso, je l'utilise pour partager ce que j'aime : les articles que j'ai lus et aimés, les tweets des autres Tweetos qui m'ont appris quelque chose ou fait rire ou fait réagir d'une façon ou d'une autre, certains de mes posts Pinterest ou blogs (mais pas tous). J'ai choisi avec soin les personnes que je suis : certaines bien sûr pour ne rien rater au niveau professionnel, mais d'autres surtout parce que j'aime les lire.

Si la fée tweet pouvait exaucer 3 vœux, quels seraient-ils ?


Mes voeux, c'est dans la vraie vie qu'ils se placent. Les RS, c'est bien, mais ce n'est pas tout !

 As-tu quatre followers à nous conseiller ?


@EasyAlexis , parce que sa TL est aussi éclectique que la mienne (y'a que les marques qui doivent avoir une "ligne éditoriale" sur Twitter, n'en déplaise aux gourous des réseaux sociaux, un être humain, ça se range pas dans une boîte).
@isabelleSpanu que tu as reçue ici, parce que sa TL regorge de bons plans groumands et ça j'adore !
@bernardpivot1 parce que ça fait du bien une TL sans faute d'orthographe.

Et un corporate :  @LeHuffPost parce que dans le genre on a toute l'info sans chichi c'est top !
 

Et si tes DM devenaient visibles ?

Ils peuvent. Quand je veux vraiment dire des trucs à quelqu'un je l'appelle. Et je vous le rappelle, pour Cher-et-Tendre, il y a Between ;-)

 Fomo ou pas ? (fomo = fear of missing out)


Pas vraiment. Les trucs importants, ils occupent la TL un moment. Et puis de temps en temps, ça fait du bien de déconnecter, non ?

0 commentaires:

Publier un commentaire